Nanobio : Projet Nano Biotechnologie Grenoble Isère

Accueil - Mentions légales - English Version

 

Contact

 

stefan.nonchev[@]ujf-grenoble.fr

 

eric.defrancq[@]ujf-grenoble.fr


michel.seve[@]ujf-grenoble.fr

philippe.peyla[@]ujf-grenoble.fr

Panagiota.Morfouli[@]inpg.fr




NanoBio > La formation dans le cadre de NanoBio


Le pôle NanoBio s’appuie, sur les initiatives locales en matière de formation initiale en nanobiotechnologies, notamment :
Le CIME Nanotech,
CUBE,
MINATEC@,
Grenoble INP, ...

La formation relève à présent d’une ambition européenne, et la mise en commun de cursus, de modules et d’écoles d’été est un impératif dans le nouveau contexte harmonisé des LMD (Licence Master Doctorat).
La place de Grenoble dans cette dynamique se confirme à travers plusieurs initiatives :

La formation dans le cursus LMD et les Ecoles Doctorales
Chacune de ces filières disciplinaires s’efforce de donner un enseignement aux interfaces chimie/biologie/physique, indispensable à l’appréhension des nanotechnologies qui constitue une des caractéristiques de la formation à Grenoble.
L’enseignement théorique est complété par des formations pratiques pour lesquelles les plates-formes de Nanobio sont ouvertes.
Parmi ces filières :
Master "sciences du vivant" - spécialité "biologie structurale et nanobiologie" :
Le Centre Universitaire de Biologie Expérimentale, au cœur du pôle biologie campus de Saint Martin d'Hères, sert de terrain d’accueil pour des formations expérimentales.
Contact : stefan.nonchev[@]ujf-grenoble.fr

Master "chimie et vivant" :
Dans le cadre de la spécialité Chimie BioOrganique et BioInorganique - C-BOBI (master 2ième année) un module de formation pratique sur les plateaux de « Synthèse » et de « Caractérisation des Interactions » de la plateforme NanoBio-Chimie campus, est proposé. Ce module consiste en un projet tutoré de 2 semaines et permet aux étudiants l’accès aux appareils de synthèse automatisée de peptides et d’oligonucléotides, aux appareils de purification par chromatographie liquide haute pression mais également aux techniques d’études des interactions biomoléculaires (biacore, ellipsomètre, QCM-D, AFM).
Cette formation est en continuité avec 2 modules théoriques »Applications de Biomolécules et Etudes des Interactions biomoléculaires » dispensés au 1er semestre de cette seconde année du master.
Contact : eric.defrancq[@]ujf-grenoble.fr

Master "Ingénierie pour la santé et le médicament", spécialité « Biotechnologie et ingénierie diagnostiques et thérapeutiques » :
C’est une double formation scientifique et managériale préparant aux métiers de la Recherche (Recherche médicale) ou de l’industrie (Industries pharmaceutique, cosmétologique et du Diagnostic in Vitro).
Le Master "Ingénieries pour la Santé et le Médicament", formation de niveau bac + 5, débouche sur des métiers qui répondent aux besoins de la société tant en matière de recherche fondamentale en biologie et santé qu'en matière de développements d'applications industrielles en pharmacie et en génie biomédical.
L'étudiant y apprend à connaître et maîtriser les sciences et techniques (physique, mathématiques, biologie, informatique, biochimie, ...) appliquées à la médecine et à la pharmacie.
Contact : michel.seve[@]ujf-grenoble.fr - http://master-ism.ujf-grenoble.fr

Master N2 Nanosciences, et Nanotechnologies :
Ce master prépare à des thèses dans des domaines nanos très variés et en plein développement, tant fondamentaux qu'appliqués ou à un métier de haut niveau dans les industries des nanotechnologies.
Structuré autour de la physique, de la chimie et de la biologie, ce master interdisciplinaire privilégie l'acquisition de connaissances approfondies et l'immersion précoce dans un environnement de recherche exceptionnel : le pôle scientifique international de Grenoble regroupant des laboratoires de l'UJF, de Grenoble INP, du CEA Grenoble, du CNRS et des grands instruments de recherche tels le synchrotron de Grenoble (ESRF) et l'Institut Laue Langevin (ILL).
Contact : philippe.peyla[@]ujf-grenoble.fr - www.ujf-grenoble.fr/PHY/MasterNano

Les écoles doctorales "Chimie  et Sciences du Vivant ", "Ingénierie pour la santé et le médicament" et "Physique et Ingénierie" en synergie avec les laboratoires de recherche et les structures fédératives de recherche impliquées dans NanoBio assurent la formation des doctorants.
Plusieurs actions spécifiques menées par les écoles doctorales renforcent cette formation comme  les cours scientifiques pour doctorants et le fléchage d’Allocations de Recherche.

Master’s Degree in Micro and Nanotechnologies for Integrated Systems :
Diplôme d’Ingénieur de 3 universités de dimension internationales, Grenoble Institut National Polytechnique, Politecnico di Torino et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, en micro et nanotechnologies pour les systèmes intégrés.
La formation propose sur les trois semestres un bon équilibre entre la microélectronique, les microsystèmes ; les nanotechnologies et les nanosciences et se termine par un projet de fin d’études (en industrie ou en laboratoire, à l’international). Cette formation, dispensée en anglais, est la seule formation sanctionnée par un diplôme conjoint, officiellement reconnu par la Commission des titres d’Ingénieurs (CTI) et a lieu dans l’environnement Minatec.
Contact : Panagiota.Morfouli[@]inpg.fr - www.master-nanotech.com

Ecole d’Eté Européenne Nanosciences comportant un volet nanosciences et biologie (UJF - Grenoble INP) : ESONN
Sur le modèle d'HERCULES,  l’UJF et Grenoble INP ont créé en 2004 une école internationale, ESONN (European School of Nanosciences and Nanotechnologies), en nanosciences et nanotechnologies destinée à des étudiants de niveau "doctorat" ou à des chercheurs post-doctoraux. 
ESONN a été reconnue par le très sélectif programme européen Marie Curie (FP 6), reçoit un soutien récurrent du CNRS et du CEA, et est inscrite aux contrats quadriennaux de l’UJF et de Grenoble INP. Il s’agit d’un projet de site porté par les deux universités scientifiques grenobloises Université Joseph Fourier et Grenoble INP , en lien fort avec le CNRS et le CEA. L’objectif est d’attirer à Grenoble les meilleurs jeunes scientifiques européens travaillant dans le domaine des nanosciences et de tisser de nouveaux liens entre le site grenoblois et les autres centres d’excellence européens.
L’originalité de l’école consiste en une égale importance donnée aux travaux pratiques en laboratoire et au Centre Inter-universitaire de Micro-Electronique (CIME Nanotech) d’une part, et aux cours théoriques donnés par des spécialistes de niveau mondial d’autre part. Deux sessions sont organisées en parallèle, l’une dévolue aux développements de la Nano-électronique quantique, l’autre aux Nanosciences à l’interface entre biologie, chimie et physique. L’école accueille chaque année une cinquantaine d’étudiants sélectionnés, principalement en provenance de l’Europe.
Son originalité est une formation interdisciplinaire par l’expérimental, sur les plates-formes et dans les laboratoires du site avec deux options, l’une pour les étudiants issus de la physique, l’autre pour les étudiants issus des sciences du vivant.
Les cours académiques sont donnés par des personnalités reconnues sur le plan international qui traiteront en particulier de : physico-chimie des molécules et des surfaces, de biologie avancée pour physiciens et ingénieurs, de biochimie (méthodes d’étude et techniques de fluorescence), de biomécanique et microfluidique, d'analyse à haut débit des molécules biologiques. Un comité scientifique international est sollicité pour valider les orientations scientifiques.
 Contact : www.esonn.inpg.fr

AEPI